Collège Jean Monnet
Flers-de-l’Orne

Accueil > E3D > Restauration

Des producteurs bio et le collège en réseau

samedi 14 novembre 2020, par Ophélie Lemazurier.

El Capitan, un eco lieu situé en suisse normande, met en réseau les producteurs bio du secteur et les restaurants collectifs, dont celui du collège Jean Monnet.

A ce propos, un article a été mis en ligne sur Good Planet Info. En voici un extrait :

Il était au Conseil départemental, qui vient de donner son aval pour financer « Qu’est-ce qu’on mange dans le bocage ? ». Il s’agit de fournir en légumes bio et locaux dans un premier temps un collège de Flers, une maison de retraite et la cuisine centrale de La Ferté Macé. Adrien est accompagné de Lorelein, gestionnaire du collège, de Philippe et Delphine, cuisinier et diététicienne au sein du collectif « Les pieds dans l’plat » (des formateurs à de nouvelles pratiques, notamment végétariennes, qui sont intervenus auprès des cuisiniers du collège) et de Gladys, du réseau « Bio en Normandie », qui a établi le lien avec des agriculteurs de la région. « Moi, j’ai fluidifié les échanges ! résume-t-il. Faciliter la communication entre les différents acteurs, c’est primordial. Les agriculteurs bio se sont regroupés dans différentes structures, en opposition au modèle conventionnel. Ces structures manquent d’unité, elles n’ont jamais appris à coopérer. Or, aujourd’hui elles ont le vent en poupe et pourraient en profiter ». Pour l’instant, trois agriculteurs ont commencé à planter et une douzaine sont intéressés pour rejoindre l’opération. « Nous avons créé une dynamique, explique Lorelein, la gestionnaire du collège en croquant dans une généreuse tartine de beurre normand. L’équipe de cuisine, par exemple, se demandait comment remplacer les frites sous vide par les pommes de terre qui vont prendre beaucoup plus de temps à être cuisinées. Philippe, le cuisinier de l’association « Les pieds dans le plat », a proposé de faire des potatoes sans épluchage. »
Pour les fondateurs d’El Capitan, l’échelon local est bien celui qui permet le plus d’initiatives concrètes, le plus rapidement. « C’est à ce niveau qu’existe un échange direct autour des besoins de chacun, explique Hélène, qui joue le rôle de facilitatrice au sein de l’association. On prend le temps d’écouter l’autre. Et même si nous sommes dans l’urgence climatique, il faut prendre ce temps pour avancer ». Parmi les idées de « Territoires en commun », un habitat intergénérationnel, un plan alimentaire territorial (dans le cadre de la stratégie de développement durable de Flers Agglo) ou une structure juridique pour inventer une troisième voie entre location et propriété. Un chantier est prévu pour le printemps prochain, dans le domaine de l’énergie : la construction participative d’un habitat passif. A partir des ressources locales, évidemment.

Vous pouvez consulter l’intégralité de l’article a cet adresse https://www.goodplanet.info/2020/10...

Voir en ligne : Bienvenue à El Capitan, un écolieu normand où s’invente la campagne de demain

Mots-clés

Articles les plus récents